<< Retour au site

Atelier Cuisine Santé

 

Chaque année, l'asbl organise un atelier de cuisine diététique. Cette activité est proposée à tous les habitants ayant participé au moins une fois à des partenariats dans lesquels les Pissenlits sont impliqués, ou dans une activité dite "thématique" (Groupe de personnes diabétiques, Atelier créatif, Groupe "Education des enfants",...).

 

Fonctionnement de l'atelier

Un appel à proposition pour des recettes est lancé lors des différentes activités "thématiques". Ensuite, un groupe de travail composé des participants qui ont proposé les recettes, d'une ou plusieurs animatrices des Pissenlits et d'une diététicienne est constitué, afin coconstruire un menu commun, d’en rédiger la recette et de lister les aliments et le matériel nécessaire.

L'objectif initial de la collaboration avec une diététicienne était de rendre les recette adaptées au régime des personnes diabétiques. La prise de conscience qu'une alimentation moins riche en gras et en sucre convient non seulement aux diabétiques mais à tous ceux qui font attention à leur santé s'est rapidement imposée auprès participants.

Très souvent, on constate que les participants qui proposent une recette pour l'atelier l'adaptent d'eux-même. La diététicienne n'apporte alors souvent aucun conseil de changement majeur. Cela montre que les participants connaissent les principes d’une alimentation saine. Aux Pissenlits, on ne parle donc plus de "cuisine diététique" mais de "cuisine sané".

Un test des recettes est réalisé quelques jours avant l’activité, afin de régler les détails logistiques et faire face aux imprévus. La veille de l’atelier, les courses sont effectuées par le groupe de travail.

Le jour de l’atelier, tous les participants se réunissent dans une salle louée à cet effet. Ils cuisinent ainsi toute la matinée. La diététicienne répond aux questions individuelles des participants et contribue à la construction d’un savoir collectif. S’en suit un repas convivial, puis le rangement de la salle.

 

Quelques temps après l'atelier, le groupe de travail se réunit une dernière fois afin d'évaluer l'activité. L'évaluation porte tant sur le processus de coconstruction du menu que sur la logistique de l'atelier, en n'oubliant pas bien sur le plus important : le goût ! 

Effets et objectifs de l’atelier

Chaque année, de très nombreux échanges d’informations concernant la cuisine, l’alimentation saine et l’alimentation pour diabétiques ont lieu. Des liens d’amitié se sont tissés entre certains participants qui se rencontrent par ailleurs dans les différents groupes d’échanges auxquels ils participent. Certains échanges sur le quartier ont également eu lieu.

Certains participants de différents groupes ont pu, enfin, communiquer sur les activités propres à leur groupe respectif et/ou aux actions partenariales auxquelles ils se sont ralliés. Cette activité remplit ainsi des objectifs de décloisonnement des publics, de transfert d’informations entre participants, en plus des objectifs en termes de contenu de l’activité elle-même.

Les recettes proposées proviennent d’horizons très diversifiés : marocaines (coucous, pastillas), vietnamiennes (bo-bun), belges (waterzoi, chicons gratins), mauriciennes (rougail)… et permettent par ailleurs de sensibiliser les professionnels à l’importance de prendre en compte les composantes culturelles du quotidien dans la sensibilisation à l’alimentation saine.

 

Présence d'un interprète en langue des signes

                                                                   




Source : http://www.lespissenlits.be/pg_n.php?id_menu=49
[www.lespissenlits.be]