• AGENDA
    Octobre '17
    LuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDi
    2526272829301234567891011121314151617181920212223242526272829303112345
  • AGENDA
    Novembre '17
    LuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDi
    303112345678910111213141516171819202122232425262728293012345678910
  • AGENDA
    Decembre '17
    LuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDi
    27282930123456789101112131415161718192021222324252627282930311234567
  • AGENDA
    Janvier '18
    LuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDi
    123456789101112131415161718192021222324252627282930311234567891011
  • AGENDA
    Fevrier '18
    LuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDi
    293031123456789101112131415161718192021222324252627281234567891011
  • AGENDA
    Mars '18
    LuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDiLuMaMeJeVeSaDi
    2627281234567891011121314151617181920212223242526272829303112345678
Cureghem

La problématique à laquelle nos finalités et objectifs veulent répondre est celle des inégalités sociales de santé sur le quartier de Cureghem (inégalités sociales que des stratégies combinant actions sur le local et actions plus globales sur le contexte dans lequel s’insère Cureghem peuvent participer à réduire).

Le quartier de Cureghem, situé dans la partie Est de la commune d’Anderlecht, souffre en effet de fortes inégalités sociales de santé par rapport à la population moyenne de Bruxelles-capitale, et même par rapport au reste de la commune d’Anderlecht. Ces inégalités relèvent d’un constat unanime, tant dans les sources consultées (Observatoire du social et de la Santé, Monitoring des quartiers, etc.) que dans les données recueillies sur le terrain auprès des publics concernés (données regroupées en diagnostic continu, partagé avec les publics d’habitants, de professionnels et d’élus).

 

Quelques données sur le quartier :

La commune d’Anderlecht peut être, selon l’Observatoirede la Santé et du Social, divisée en trois entités différentes (1) : l’extrémité ouest (Nerpeede, …), la partie centrale (Rue Wayez au grand ring) et la partie Est, à savoir Cureghem, «délimité par la petite ceinture, la Gare du Midi, le Vieux Molenbeek et le Square Vandervelde».

Cureghem concentre des données statistiques encore plus marquantes que celles concernant la commune d’Anderlecht : espérance de vie, nombre de nationalités, populations issues de l’immigration, personnes sans-papiers, problèmes linguistiques et d’illettrisme, taux de chômage, etc.

Le Monitoring des Quartiers (2) propose un découpage de Cureghem en 3 quartiers :

- Cureghem Vétérinaire,

- Cureghem Bara (dont une petite partie se situe à Saint-Gilles),

- Cureghem Rosée (dont une petite partie se situe à Molenbeek).

Les locaux de l'asbl Les Pissenlits sont situés au numéro 192 de la Chaussée de Mons, qui marque la limite entre le quartier Cureghem Bara et le quartier Cureghem Rosée.

 

Déterminants structurels de santé :

Quelques caractéristiques démographiques de Cureghem :

En 2011, Cureghem totalisait 25.641 habitants, répartis dans un quartier densément peuplé d’environ 2 km2 (2011). Avec un âge moyen actuel de 31 ans, la population de Cureghem est plus jeune que la moyenne bruxelloise (37,8 ans) et cette tendance va s’accentuer. Entre 2001 et 2009, la population a augmenté de plus de 20%. Entre 2010 et 2020, les prévisions indiquent que celle-ci va encore augmenter de plus de 20 %. La proportion de personnes âgées est également, selon l’Observatoire, supérieur à la moyenne régionale. Les familles nombreuses et les familles monoparentales sont également surreprésentées.

Par ailleurs, la différence entre les deux sources d’information concernant les naissances, à savoir les bulletins statistiques de naissances  complétés par les professionnels de santé et les services d’état civil de la commune, « est une différence marquée (121 personnes en 2007). Cela veut dire qu’il y a des naissances non enregistrées dans le Registre national. » (3).

Cureghem à travers sa dimension économique :

Le revenu moyen par habitant, qui est de 6.896 EUR, est nettement inférieur à celui de la commune d’Anderlecht (10.939 EUR) ou de la moyenne de la Région de Bruxelles-Capitale- RBC (12.593 EUR). De plus, les revenus provenant du travail sont sous-représentés car de nombreuses familles du quartier tirent leur revenu d’une allocation de chômage ou d’un autre revenu de remplacement.

Cureghem à travers sa dimension sociale :

A Cureghem se côtoie une population très diversifiée. Depuis l’arrivée des premiers travailleurs immigrés après la seconde guerre mondiale, Cureghem n’a cessé d’être considéré comme « un quartier d’immigrés ». Des vagues de population se sont succédé en provenance de différentes régions d’Europe, d’Afrique et d’Amérique du Sud.

D’après les derniers recensements, plus de 40% des habitants de Cureghem n’a pas la nationalité belge. Si l’on ajoute à ces 40% de personnes non belges, les personnes belges d’origine étrangère de première ou de deuxième génération, la majorité des habitants de Cureghem est donc d'origine étrangère (4).

Pour beaucoup, la diversité n’est pas considérée comme une richesse mais, au contraire, alimente un sentiment d’insécurité où l’Autre est appréhendé comme source d’insécurité.

Les habitants de Cureghem cumulent différents types de difficultés. Non seulement il existe une discrimination sur le marché de l’emploi en fonction de l’origine ethnique et d’autres facteurs tels que le sexe, l’âge, le niveau d’enseignement. Ainsi à diplôme égal, le taux de chômage (5) est plus élevé à Cureghem. De plus, les personnes vivant dans un quartier «  stigmatisé » tel que Cureghem sont davantage exposées au chômage que les personnes ayant le même profil vivant dans d’autres quartiers de la ville (6). L’image négative de Cureghem participe donc à l’élargissement du fossé séparant de plus en plus les populations vulnérables de Cureghem des autres populations. Les émeutes de 2008 qui ont mobilisé de nombreux jeunes du quartier de Cureghem ont été révélatrices du sentiment de marginalisation et de rejet qu’éprouvent les jeunes par rapport à ce qu’ils appellent la « société belge ».

Cureghem à travers sa dimension politique – gouvernance à Cureghem :

La commune d’Anderlecht est sous tutelle budgétaire, ce qui ralentit son autonomie dans les initiatives qu’elle souhaite prendre, notamment par manque de budget. Même si ces initiatives restent limitées au regard d’une population de plus de 25.000 personnes, plusieurs initiatives positives et participatives ont vu le jour ces dernières années. Ainsi, en 2008, une « Maison de la Participation » a été ouverte (relais entre les différents acteurs de la commune et du quartier (habitants, associations, services communaux…)). En 2010, un processus participatif a été lancé en vue de l’établissement d’un Agenda 21 pour la commune. Plus  récemment, un contrat de quartier durable « Compas » a été lancé sur Cureghem, avec un important volet participatif pour le développement duquel l’asbl Les Pissenlits a d’ailleurs été invitée. Le réseau « Lemmens » réunit par ailleurs des habitants, associations et services communaux autour d’un projet de dynamisation de la place Lemmens.

Un élément qui explique peut-être en partie cette évolution est  l’augmentation de la représentation des élus communaux pour le quartier de Cureghem, qui a nettement progressé entre 2006 et 2012.

Cureghem et ses infrastructures socio-sanitaires :

Accueil de la petite enfance et éducation : Le quartier est caractérisé par un taux de places d’accueil pré-scolaire en milieu collectif inférieur à la moyenne bruxelloise et insuffisant (7). Au niveau de l’école secondaire, les enseignements professionnel et technique sont les plus représentés (8).

Etat et propreté de l’espace public : Cureghem, du fait de sa forte densité de population, offre peu d’espaces verts à ses habitants. Ces dix dernières années, de nombreux bâtiments à l’abandon ont été rénovés, ce qui a amélioré l’aspect extérieur du quartier. La propreté reste à améliorer.

Services de santé et personnes âgées : Il n’y a pas d’hôpital à Cureghem mais deux maisons médicales sont présentes, Medikuregem et la Maison Médicale d’Anderlecht, ainsi que des centres de santé privés. La Maison Médicale d’Anderlecht est la seule maison médicale à Bruxelles à offrir un accueil adapté à tous ses services pour les personnes sourdes et malentendantes. Malgré sa population de plus de 25.000 habitants, Cureghem ne compte par ailleurs pas de maisons de repos.

 

Déterminants intermédiaires de santé

Circonstances matérielles :

Les problèmes de santé des habitants à Cureghem sont fortement liés aux conditions dans lesquelles ils vivent : cadre de vie, apparence des bâtiments, niveau sonore, qualité de l’air, espaces verts sont considérés à Cureghem comme peu agréables (9). A cela s’ajoute une série de difficultés socioéconomiques qui amènent souvent les habitants à être locataires (70% des Cureghemois sont locataires de leur habitation (2001) qui ne sont souvent, faute de moyens économiques, pas adaptés à la taille des ménages). 

Les facteurs psychosociaux :

Le sentiment de rejet des jeunes, le sentiment d’inutilité des chômeurs de longue durée et la ségrégation spatiale associée à l’image négative de Cureghem sont quelques exemples parmi d’autres qui fragilisent psychologiquement les populations de Cureghem. Ces facteurs expliquent, en partie, le repli identitaire de certaines franges de la population et renforcent également une ghettoïsation (10) de certaines communautés au sein même de Cureghem. La société belge n’offrant pas un socle suffisant de reconnaissance sociale et de sécurité, les  populations vont chercher ces éléments au prix parfois d’un renfermement, renfermement qui, pour certains, conduit à davantage d’isolement social.

Les facteurs comportementaux :

Les habitants de Cureghem n’adoptent pas toujours, comme le préconise l’OMS « des comportements appropriés et positifs, à l’occasion des relations entretenues avec les autres, leur propre culture et leur environnement » (11). Ces comportements sont associés par l’OMS aux 10 compétences psychosociales. Celles-ci se définissent comme les capacités d’une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne, capacités qui favorisent leur santé. Force est de reconnaître que la vulnérabilité sociale qui caractérise la population de Cureghem explique en partie la difficulté à acquérir ce type de comportements. La possibilité de développer de telles compétences nécessite une synergie d’efforts qui pourront être porteurs de bénéfices à long terme, à la fois pour la santé des personnes mais aussi pour  l’ensemble du quartier.

Cohésion sociale :

Il existe néanmoins de nombreuses initiatives, formelles ou non, qui favorisent le sentiment d’appartenance à un groupe voire à un quartier, ainsi que la mobilisation collective. Ces initiatives sont créatrices de liens sociaux et, pour certaines, favorisent une bonne gouvernance. Ainsi, en plus des initiatives précédemment citées participant à une inclusion sociale, Cureghem compte également des comités de quartiers, un réseau associatif dynamique, un réseau d’entreprises et de commerçants bien implantés dans le quartier, des initiatives privées émanant de groupes d’individus ou encore des initiatives communales (coordination de la vie associative par exemple). Aussi, ces dernières années, le nombre de partenariats mis en place a également augmenté.

 


(1) ULB-IGEAT, Observatoire de la Santé et du Social, Fiches communales d’analyse des statistiques locales en Région bruxelloise, Fiche 1 :Commune d’Anderlecht, Commission communautaire  française, 2010.

(2) Site internet https://monitoringdesquartiers.irisnet.be. Sauf autre précision, les chiffres mentionnés dans le point B.1.1. proviennent  Monitoring des Quartiers. Des tableaux plus détaillés figurent en annexe.

(3) ULB-IGEAT, Observatoire de la Santé et du Social, Fiches communales d’analyse des statistiques locales en Région bruxelloise, Fiche 1 :Commune d’Anderlecht, Commission communautaire  française, 2010, p.35.

(4) Cureghem. Partie 2. Bonnes nouvelles (2013). Ce livre a été édité par ADIF-Infor-Femmes, Beeldenstrorm, Het Zuiden in Zicht, Oxfam,Wereldwinkel Heist-Goor-Hulshout, Intal-ICS Heist-op-den-berg, Media Actie Kuregem-Stad, Samenlevingsopbouw Brussel, Tochten van Hoop Brussel.

(5) ULB-IGEAT, Observatoire de la Santé et du Social, Fiches communales d’analyse des statistiques locales en Région bruxelloise, Fiche 1 : Commune d’Anderlecht, Commission communautaire française, 2010, p. 6 et p.7

(6) Idem.

(7) Idem.

(8) Idem.

(9) Idem.

(10) Jamoulle P., Quartiers populaires de Bruxelles : ségrégation et violence racialisée in Breda  C.,Derrider M.,Laurent P-J, La modernité insécurisée, Academia, Louvain-la-Neuve, 2013.

(11)  http://crdp-pupitre.ac-clermont.fr/garesc/567--garesc.htm

Actualités



 
Rencontres "Ensemble pour la santé"
20-07-2017

1 & 2 décembre 2017 Deux jours de rencontres et d’échanges pendant des atel...
Lire plus



 
Parution du dernier numéro de la revue Les Politiques sociales coordonné pas l'asbl Les Pissenlits
16-06-2016

La démarche communautaire : une méthodologie qui fait santé ? Du social &agrav...
Lire plus
Agenda



 
Atelier créatif animé
10-10-2017

Ateliers créatifs
  Venez rencontrer, échanger, créer en partageant votre savoir-faire dans...
Lire plus



 
Groupe des Diabétiques des Pissenlits
13-10-2017

Groupe des Diabétiques des Pissenlits
Pour en connaitre davantage sur le Groupe des Diabétiques des Pissenlits et ses...
Lire plus



 
Dépistage VIH/Sida
23-10-2017

Dépistage VIH/Sida
Dépistage gratuit, rapide, anonyme et confidentiel. En partenariat avec l'Observatoire du...
Lire plus



 
Education des enfants: Y a-t-il un mode d'emploi ?
23-11-2017

Groupe de parole Education des enfants
Papas et mamans, entendants et personnes sourdes, venez échanger et profiter des...
Lire plus
Les Pissenlits ASBL
Chaussée de Mons 192
1070 Bruxelles
Tel > 0032 (0)2 521 77 28
Mobile > 0032 (0)479 24 22 79
Courriel > asbl@lespissenlits.be
Plan du site
Copyright > Les Pissenlits ASBL 2010/2011
Webdesign > www.webc.be